13/09/2011

Amusement

Richard Bach,monde,cahier,écolier,page,faire,exercice,Cyril,enfant,plaine de jeu,Molenbeek

 Le monde est notre cahier d'écolier, sur ses pages nous faisons nos exercices.

[Richard Bach]

12/09/2011

Attente !

Chris Ware,regarder,monde,asseoir,banc,couvrir,yeux,pénéter,promener,tour,Anderlecht

Regarder le monde, ce n'est pas juste s'asseoir sur un banc et le couvrir des yeux ; c'est aussi y pénétrer, s'y promener, en faire le tour.

[Chris Ware]

06/06/2011

C'est fini !

 

Jules Renard,pièce,théâtre,crime parfait,Anderlecht,salle Molière,finir,créer,monde,côté,vie,illusion,croire,vivant,Patricia Wendice,Marie-Laure de Behogne

 

Toutes les pièces de théâtre ont fini par créer un monde à côté de la vie, qui se fait illusion à lui-même et finit par se croire vivant.

 

[Jules Renard]

à bientôt cher public

 

pour plus de photos : http://charles02.skynetblogs.be/  et sur   http://bruxelles-event.skynetblogs.be/

 

et aussi  :  http://theatrescapade.skynetblogs.be/

11/03/2011

Carnaval

David Lynch,carnaval,monde,contemporain,endroit,masque,rêver,vivre,étrange,douleur,drôle

Le monde contemporain n'est peut-être pas exactement l'endroit le plus brillant où l'on puisse rêver de vivre. C'est une espèce d'étrange carnaval. Où il y a pas mal de douleur mais qui peut-être assez drôle aussi.

[David Lynch]

27/02/2011

Le rideau s'est refermé !!!

J.M.G. Le Clézio,artiste,montrer,doigt,parcelle,monde,Le Père Noël est une ordure,salle Molière,Anderlecht,février 2011,marie-laure de behogne,morgane moriau,vincent van geem,dany marbaix,daniel roels,stéphane jonckheere

L'artiste est celui qui nous montre du doigt une parcelle du monde.

[J.M.G. Le Clézio]

Pour plus de photos : http://theatrescapade.skynetblogs.be

09/12/2010

Crêche de la Grand-Place de Bruxelles

P1000983.JPG

Dans ce monde, il faut être un peu trop bon pour l'être assez.  

[Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux]

28/10/2010

Alignement

P1000581.jpg

L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes.

[Bertrand Russell]