23/09/2010

1 + 1 = 1

1214_IMG_0358.jpg

Aucune société n'est irrémédiable, aucun moyen âge n'est définitif. Si épaisse que soit la nuit, on aperçoit toujours une lumière.

[Victor Hugo]

Commentaires

Nous sommes toujours fort occupées ces jours-çi avec la pièce "Pigeon vole" et les répétitions de la pièce suivante qui se joue en novembre "Noces de vent"
S'ajoute ce samedi la préparation du souper annuel de la troupe de théâtre L'Escapade
Alors nous ne sommes pas très présentes mais nous pensons à vous et nous vous souhaitons une bonne journée
Arwen et Gioia

Écrit par : Arwen et Gioia et les Artistochats | 23/09/2010

Bonsoirmes chéries Ce n'est pas grave ,pensez plutôt au succés de Arwen ,on se rattrappera après ,attention elle est une vedette !.......
Je vous attends mas puces pas de souci !
Je vous souhaite une excellente nuit
Gros bisous Méline

Écrit par : mel-and-tof | 23/09/2010

C'est toujours un plaisir de déguster ces clics. Merci car cela me donne (ou me force à) un moment de réflexion.
Le grand Hugo ,comme Zola je m'en méfie un peu. Le premier s'est tiré quand cela devenait trop chaud (a-t-il vraiment connu les barricades?) et le deuxième a écrit tant de choses sur le petit peuple sans trop les fréquenter. En somme des bourgeois, génies de l'écriture.
L.T. l'emmerdeur de Hanoi

Écrit par : Buoi | 24/09/2010

Les commentaires sont fermés.